Pour la religion islamique, la mort n’est pas une fin absolue de l’existence. Elle est plutôt le passage de la vie vers l’Au-delà.

Selon les règles islamiques, l’enterrement du défunt devra être préparé après le décès. Afin de préserver la dignité du défunt, celui-ci devra être enterré le plus rapidement possible.

Que faut-il faire avec le décès d’un musulman ou d’une musulmane?

  1. Le mourant est installé dans la direction de La Mecque. Deux façons sont possibles: soit sur le côté droit avec le visage dirigé vers la Mecque ou soit sur le dos avec les pieds en direction de La Mecque. À cet égard, la tête sera légèrement soulevée, de sorte que le visage soit dirigé contre la Mecque. La première position est la plus courante.
  2. Le mourant est rappelé à la foi: «Il n’y a pas de divinité sauf Allah, Mohammed est son prophète». De même, il faut le répéter trop souvent de ne pas harceler le défunt mais plutôt de le respecter et d’être le plus discret. Dans certains cas difficiles, tel que la faiblesse, le coma, les frères et sœurs de foi peuvent également parler pour et avec le mourant.
  3. Avant sa mort, le mourant est présenté à ses proches, afin qu’ils puissent faire la prière des morts et lui rappeler son testament.
  4. Les prières devraient se faire au plus vite pour le mourant et les personnes qui l’accompagnent et psalmodier le Coran, en particulier la sourate Yasin. La psalmodie doit être très discrète, afin de ne pas inquiéter le mourant. A la mort du mourant, les psalmodies du Coran doivent s’arrêter car la pratique de cette sourate du Prophète n’est pas reconnue.
  5. Il est recommandé à la personne qui veille sur le mourant de lui rappeler sa confiance et sa foi en Dieu tout puissant et aussi renforcer son honnêteté. Dans les saintes écritures, on peut lire : «Je suis comme mon serviteur me voit».

Que faut-il faire en cas de décès?

  1. Fermer les yeux.
  2. Relever la mâchoire inférieure vers la tête afin d’éviter son relâchement.
  3. Placer un objet sur le ventre pour l’éventuel gonflement de celui-ci.
  4. Plier immédiatement en douceur les articulations après le décès. Plier les avant-bras de façon à être parallèles au corps et les jambes contre le ventre. Dans cette position, le lavage du corps sera facilité.
  5. Elever légèrement le visage du défunt en direction de la Mecque.
  6. Le défunt est déshabillé et son corps est recouvert d’un drap.
  7. Régler les éventuelles dettes du défunt.
  8. On informera tous les proches et membres de la famille du défunt pour participer à l’inhumation.
  9. Il est interdit de pleurer à haute voix, de se frapper les joues, de se déchirer les vêtements, etc. Il n’est pas interdit de pleurer parce que le deuil est une expression d’amour et de miséricorde de l’homme; toutefois le sentiment d’expression devrait être proportionnellement modéré au deuil. La personne endeuillée doit porter le deuil avec patience et attendre sur le réconfort et la récompense de Dieu. Le mort est un cadeau suprême de Dieu et Il veille sur l’endeuillé(e).
  10. Par respect envers le défunt, il est recommandé de ne pas perdre de temps à la préparation de son inhumation.
  11. Après le lavage et l’habillement du défunt, on récitera la prière des morts.

As Salamu Alaikum Wa Rahmatullahi Wa Barakatuhu.